+33 6 27 29 43 36 | +33 4 22 46 17 33 contact@mirror-pool-concept.fr

Si vous possédez une piscine, il est essentiel de bien en entretenir l’eau pour votre confort d’utilisation, mais aussi pour la durabilité de votre équipement. En effet, les éléments extérieurs, tout comme votre propre présence dans la piscine affecte l’équilibre de l’eau. Il est cependant possible de l’ajuster avec l’aide d’un ensemble de techniques mécaniques et chimiques.

 

Comprendre l’équilibre de l’eau

L’équilibre de l’eau de votre piscine dépend de trois paramètres :

  • le Ph ou Potentiel hydrogène indique la concentration d’hydrogène dans l’eau. Il se mesure sur une échelle de 0 à 14. 0 représente une eau très acide, 14 l’eau la plus basique, tandis qu’à 7 on parle de Ph neutre. L’idéal pour une piscine se situe entre 7.2 et 7.4, notamment pour ne pas abîmer les liners et les revêtements en polyester et les carrelages. Il doit ainsi être régulièrement vérifier à l’aide d’un photomètre ou kit d’analyse de l’eau et ajustez si besoin ;
  • Le TAC ou titre alcalimétrique complet correspond au taux de bicarbonates et carbonates dans l’eau. Il est lié au Ph. Si vous observez des grandes variations de Ph, celui vient peut-être du TAC.
  • Le TH ou titre hydrotimétrique sert à mesurer la dureté de l’eau. Il donne la tenue globale de l’eau en magnésium et en calcium, c’est-à-dire la présence de calcaire dans l’eau. L’indice doit se situer entre 8° et 20°.

Les processus de filtration mécanique de l’eau

Le traitement de l’eau de votre piscine se fait majoritairement par le procédé mécanique de filtration. En effet, pour éviter les effets néfastes de la stagnation, l’eau d’une piscine est constamment “en mouvement”. La méthode peut varier selon le type de filtre que vous utilisez, mais de manière générale, la pompe de filtration va aspirer une partie de l’eau à travers les tuyaux et canalisations. Elle va ensuite l’amener jusqu’au filtre qui va nettoyer l’eau des saletés (terre, insectes, etc) et la renvoyer par les buses de refoulement. Il est donc essentiel de bien entretenir les filtres, mais aussi les mécanismes de votre piscine.

Les différents traitements de l’eau

Les traitements chimiques

Pour compléter l’entretien de la piscine et conserver la qualité de l’eau, il est possible de la traiter avec différents produits chimiques :

  • Le chlore reste la solution de traitement de l’eau la plus utilisée par les particuliers. Il est désinfectant, algicide (prévient l’apparition d’algues) et oxydant ;
  • Le brome possède aussi des propriétés désinfectantes, dont l’efficacité est moins dépendante des variations de Ph et de température que le chlore. Il est également algicide et il purifie l’eau en tuant les germes dès leur apparition;
    A savoir le brome est incompatible avec le chlore il rendra une eau jaune.
  • Le peroxyde d’hydrogène ou traitement à l’oxygène actif a un grand pouvoir oxydant contre les micro-organismes tels que les virus, les bactéries et les micro-algues.
  • Le PHMB ou polyhexamethylene biguanide est inodore et insensible aux variations de Ph et et aux UV. Il est bactéricide, germicide et fongicide. En revanche, il n’est pas algicide, il faut donc utiliser un produit anti-algues en complément ;
  • L’électrolyse est un traitement automatisé de l’eau qui utilise le sel pour nettoyer votre piscine. De manière simple, l’électrolyseur va transformer le sel en hypochlorite de sodium, une sorte de chlore par l’apport d’énergie électrique.

Les traitements moins agressifs

Si vous souhaitez utiliser des méthodes plus naturelles, d’autres types de traitement de l’eau moins agressifs existent :

  • L’hydrolyseur est un appareil permettant l’hydrolyse de l’eau et la ionisation de cuivre de façon résiduelle. Le cuivre a en effet les propriété biocide, c’est donc un très bon algicide et bactéricide. C’est un procédé beaucoup plus respectueux de l’environnement que le chlore ou autres produits chimiques ;
    L’hydrolyse est le processus par lequel la molécule d’eau se dissocie en divers éléments à la suite de l’application de courant électrique sur celle-ci produisant l’ion hydroxyle. L’hydroxyle à un pouvoir oxydant 3 fois suppérieur que l’hypochlorite de soduim, plus efficace que l’ozone et l’oxyène actif !!
  • Les appareils à rayonnement UV (Type C) détruisent de façon immédiate, sans impact environnemental, les micro-organismes (bactérie, virus, algues).
  • Le traitement à l’Ozone est très efficient contre les bactéries, les germes et les virus. Il s’avère au final deux fois plus puissant qu’un traitement au chlore tout en étant plus naturel.

Les produits annexes

Certains traitements de l’eau nécessitent d’être complétés par l’utilisation d’autres substances pour être pleinement efficaces :

  • Les anti-algues permettent de prévenir l’apparition de micro-algues ou de les détruire le cas échéant ;
  • Les anti-calcaires permettent de prévenir l’apparition de calcaire dans votre piscine mais aussi ses mécanismes;
  • Les clarifiants permettent de lutter contre une eau trouble ou même laiteuse;
  • Les anti-phosphates permet de lutter contre les résidus de phosphates dans votre piscine qui sont à l’origine de la formation de certaines algues ;
  • Les floculents sont utilisés pour améliorer les performances de votre filtre et facilite le nettoyage de l’eau.